Contrôle interne : définition, objectifs, principes, caractéristiques

Contrôle interne : définition, objectifs, principes, caractéristiques

Un contrôle interne est un processus continu du système comptable visant à vérifier les erreurs ou les fraudes dans les opérations comptables à des fins de détection et de prévention précoces. Le contrôle interne est une organisation des tâches des membres du personnel des fonctions comptables de telle sorte qu'un autre vérifie automatiquement le travail effectué par une personne.

Qu’est-ce que le contrôle interne ?

Selon Spicer et Pegler, « un système de contrôle interne est un arrangement de tâches du personnel, selon lequel aucune personne n'est autorisée à effectuer et à enregistrer tous les aspects d'une transaction de sorte que, sans collusion entre deux ou plusieurs personnes, la fraude soit possible. activé et en même temps les possibilités d’erreurs sont réduites au minimum.

LR Dicksee définit un contrôle interne comme « un arrangement de routine comptable selon lequel les erreurs et les fraudes sont susceptibles d'être évitées ou découvertes par le fonctionnement de la comptabilité lui-même. »

Le contrôle interne signifie un contrôle continu Audit interne effectués par le personnel, grâce auxquels d'autres membres du personnel vérifient indépendamment le travail de chacun.

Un contrôle interne a été défini par l'Institut des comptables agréés d'Angleterre et du Pays de Galles (ICAEW) comme; « les contrôles des transactions quotidiennes qui s'effectuent en permanence dans le cadre du système de routine, dans lesquels le travail d'une personne est prouvé indépendamment ou en complément du travail d'une autre, et dont l'objet est la prévention ou la détection précoce d'erreurs ou de fraudes. .»

Un contrôle interne est un processus continu et fait partie de la routine quotidienne. Il concerne toutes les transactions qui ont lieu quotidiennement. Un contrôle interne est réalisé par une répartition complémentaire des tâches et par une vérification indépendante du travail d'une personne par une autre.

Caractéristiques ou caractéristiques du système de contrôle interne

8 qualités rendent un système de contrôle interne plus efficace et efficient.

  1. Division du travail
  2. Fourniture de chèque
  3. Utilisation des appareils
  4. Système d'auto-équilibrage
  5. Rotation des postes
  6. Spécialisation
  7. Contrôle
  8. Niveau d'autorité

Division du travail

Personne ne devrait avoir le droit d’exécuter l’œuvre du début à la fin.

Par exemple, une transaction de vente peut devoir être divisée en une exposition d'article par le personnel, la préparation d'une facture par un autre, la réception d'espèces contre la facture par un troisième commis, la livraison d'un article contre la preuve de facture reçue par un autre commis, vérification du mouvement sortant d'un article par rapport au bon de livraison d'un commis, etc.

Dans les grandes entreprises, ces tâches spécialisées augmentent la vitesse de travail et introduisent automatiquement des contrôles internes.

Fourniture de chèque

Une organisation doit mettre en place de telles dispositions afin que le travail puisse être vérifié par d'autres membres du personnel. Un agent peut vérifier le travail d'un état-major en le transférant à l'état-major et à nouveau.

Utilisation des appareils

Dans ce monde moderne, divers appareils peuvent remplir diverses fonctions comme des machines d'enregistrement des temps, des machines de détermination des salaires, etc. Une organisation doit utiliser des machines qui contribuent à faciliter le travail de contrôle interne.

Système d'auto-équilibrage

Une organisation peut utiliser des comptes du grand livre à auto-équilibrage, ce qui facilite le travail de contrôle interne. Son efficacité dépend de sa gestion.

Rotation des postes

Aucun employé ne devrait être autorisé à occuper longtemps une zone d’activité particulière. La familiarité et l'exclusivité d'un poste offrent à une personne une plus grande flexibilité pour tenter de manipuler le système.

Spécialisation

Chaque membre du personnel peut ne pas disposer des connaissances spécialisées nécessaires pour tenir correctement les comptes. Ainsi, une organisation devrait dispenser une formation pour accroître ses compétences afin que les contrôles internes puissent être rendus plus efficaces.

Contrôle

Les risques de fraude sont plus élevés lorsqu'il existe un contact direct entre les consommateurs ou le public. Ainsi, un responsable peut garder un œil sur ces travaux afin que le système de contrôle interne soit plus efficace.

Niveau d'autorité

Il doit y avoir des niveaux d'autorité clairement définis en fonction des sanctions pour les différentes transactions. En fonction de l’autorité conférée, la responsabilité doit être extraite. L'existence de niveaux d'autorité se traduit par une révision des opérations des subordonnés.

Objectifs du contrôle interne

Les objectifs du contrôle interne sont multiples. Ils sont donnés ci-dessous :

  1. Minimiser les risques d’erreur, de fraude et d’irrégularité.
  2. Prévenir le détournement d’argent et de biens.
  3. Attribuer des tâches et des responsabilités à chaque commis de l'organisation.
  4. Assurer un enregistrement précis de toutes les transactions commerciales.
  5. Améliorer l’efficacité du commis dans l’organisation.
  6. Exercer une influence morale sur le membre du personnel.
  7. Pour préparer un décompte final avec simplicité et efficacité.

Principes du contrôle interne

Un contrôle interne repose sur certains principes précis. Sans quoi, un contrôle interne ne sert à rien. Ces principes sont donnés ci-dessous :

  1. Le personnel de l'entreprise doit répartir le processus en fonction des devoirs, des responsabilités et des droits. Il n’y a pas de place pour l’interférence.
  2. Aucune personne ne devrait avoir un contrôle indépendant sur les aspects les plus importants de l’entreprise.
  3. Les tâches du personnel de l'entreprise devraient être modifiées de temps en temps afin qu'aucun membre du personnel ne soit engagé pendant une longue période dans un travail particulier.
  4. Chaque membre du personnel devrait être encouragé à prendre un congé au moins une fois par an. Cela aidera à détecter la fraude dissimulée.
  5. Un système efficace de contrôles internes devrait permettre un contrôle automatique du travail d'un assistant par d'autres.
  6. La division du travail ne devrait pas coûter très cher.
  7. Le système d’auto-équilibrage doit toujours être utilisé.
  8. Le pouvoir financier et administratif devrait être attribué de manière très judicieuse aux différents agents.
  9. Une personne ayant la garde physique des actifs ne doit pas avoir accès aux livres de comptes.

Avantages du contrôle interne

Le principal avantage d’un contrôle interne est qu’il permet de garder un œil sur les opérations internes de l’organisation. 9 avantages du contrôle interne ;

  1. Influence morale sur les employés
  2. Détermination de la responsabilité des employés
  3. Moins de possibilités de fraudes
  4. Augmentation de l'efficacité
  5. L'audit simplifié
  6. Les comptes finaux peuvent être préparés
  7. Enregistrements corrects et complets de toutes les transactions
  8. Détection de malhonnêteté ou d’irrégularité
  9. Vérification par test possible

Influence morale sur les employés

Le système de contrôles internes vérifie le moral des membres du personnel et leur permet d'apprendre l'honnêteté, le travail acharné et la franchise.

Détermination de la responsabilité des employés

Le système de contrôle interne détermine les responsabilités des salariés. Le membre du personnel pourra être tenu responsable de toute irrégularité commise par lui.

Moins de possibilités de fraudes

Les risques de fraude sont moindres dans le cadre du système de contrôle interne, car les erreurs et les fraudes peuvent être détectées à un stade précoce.

Augmentation de l'efficacité

Les contrôles internes garantissent une plus grande efficacité et rapidité car leur organisation est basée sur une division du travail.

L'audit simplifié

Le système de contrôles internes facilite grandement le travail des auditeurs en leur permettant de s'appuyer sur des contrôles par tests.

Les comptes finaux peuvent être préparés

Dans un système de contrôle interne, le « compte de profits et pertes » et le bilan sont établis sans aucune perte de temps.

Enregistrements corrects et complets de toutes les transactions

Le système de contrôle interne peut également aboutir à un enregistrement correct et complet de toutes les opérations lors de chaque équilibre des livres de comptes.

Détection de malhonnêteté ou d’irrégularitéoui

Toute malhonnêteté ou irrégularité dans les préoccupations des membres du personnel peut être détectée avant qu'ils n'assument une quelconque complication.

Vérification par test possible

Supposons que l'auditeur trouve le système de joue interne satisfaisant. Ensuite, en considérant les défauts ou les points faibles, il peut s'aider de tests de vérification.

Inconvénients du contrôle interne

Même si les contrôles internes sont avantageux pour une entreprise, les contrôles internes présentent quelques inconvénients. 4 inconvénients du contrôle interne ;

  1. Cher
  2. Le relâchement dans le travail
  3. Ne convient pas aux petites préoccupations
  4. Regroupement entre salariés

Cher

Le système de contrôles internes est plus coûteux et plus long.

Le relâchement dans le travail

L'auditeur peut faire preuve de laxisme dans son travail. Il peut s'appuyer sur le système de contrôle interne des bandeaux, ce qui peut nuire à la qualité du travail d'audit. Il s'agit également d'un défaut grave du système de contrôle interne.

Ne convient pas aux petites préoccupations

Le système de contrôles internes n'est pas adapté aux petites entreprises car il peut s'avérer peu rentable pour elles.

Regroupement entre salariés

Si les salariés concernés se donnent la main, ils risquent de maintenir l'employeur dans l'ignorance et de provoquer de nombreuses irrégularités qui défient toute détection. Ce regroupement parmi les employés n'est peut-être pas sain.

Malgré ces quatre inconvénients, effectuer des contrôles internes est crucial pour tous les types d’organisations. Les auditeurs internes sont chargés d'effectuer des contrôles et des audits internes.