Types de questions d'entretien

Types de questions d'entretien

Poser des questions et y répondre font partie intégrante d'un entretien. Les questions sont les instruments qui guident le processus d'entretien ; ils aident à gouverner le flux d’échange d’informations. L’efficacité de ce processus dépend, dans une large mesure, des types de questions utilisées lors de l’entretien.

Les recherches et les experts ont conclu qu'une question pouvait être typée selon ses caractéristiques. En gros, les questions sont :

Questions ouvertes et fermées

Les questions ouvertes permettent une liberté en termes de longueur et de nature de la réponse, tandis que les questions fermées restreignent la réponse, demandant souvent des informations spécifiques ou fournissant des options de réponse parmi lesquelles le répondant peut choisir.

Une sous-catégorie de la question fermée est une question bipolaire, c'est-à-dire une question qui limite les options de réponse à deux choix. Les exemples suivants illustrent à quel point vous pouvez formuler différemment des questions sur un même sujet :

  • Question ouverte : Que savez-vous de notre entreprise ?
  • Question fermée : Selon vous, quel mot décrit le mieux notre entreprise ?
  • Question bipolaire : Connaissez-vous notre entreprise ?

Questions primaires et secondaires

Les questions primaires sont utilisées pour introduire des domaines de recherche et sont cohérentes en elles-mêmes. Alors que les questions secondaires sont utilisées pour poursuivre la piste des informations découvertes en réponse à une question primaire précédente.

Considérez une question secondaire comme un moyen de rechercher des informations complémentaires ou de clarifier ce qui a été dit. L'intérêt d'une question secondaire réside dans le fait qu'en utilisant des questions de suivi, l'enquêteur est moins susceptible de tirer de fausses conclusions sur un sujet et est plus apte à trouver des informations utiles et précises.

Les types de questions secondaires qui peuvent aider un intervieweur sont les suivantes :

  1. question du centre d'échange,
  2. question pressante,
  3. question de réflexion, et
  4. Question informative.

La question centrale est utilisée pour garantir à un enquêteur que toutes les informations essentielles sont fournies. La question d’encouragement est utilisée pour motiver une interaction ultérieure.

La question de réflexion est utilisée pour vérifier des informations lorsque l'on craint qu'elles puissent être inexactes, et la question d'information est utilisée pour clarifier une réponse qui semble vague ou superficielle.

Certaines tactiques supplémentaires qui peuvent aider un enquêteur à obtenir des informations consistent à reformuler la question dans des mots légèrement différents, à reformuler la question et à utiliser ce que l'on appelle une enquête silencieuse.

Utiliser une enquête silencieuse signifie simplement s'abstenir de dire quoi que ce soit pendant un bref instant, laissant le répondant combler le silence. Ces tactiques et les quatre types de questions secondaires devraient s'avérer utiles aux enquêteurs dans de nombreux contextes d'entretien.

Examples:

  • Question du Centre d'échange : Que voulez-vous que je sache d'autre ?
  • Question complémentaire : Et puis qu’as-tu fait ?
  • Question de réflexion : Alors, vous pensez que vous irez à la fête après tout ?
  • Question d'information : Parlez-moi un peu de cela.

Questions neutres et suggestives

Les questions neutres permettent aux répondants de fournir une réponse cohérente avec leur position sur une question, avec leurs croyances, avec leurs attitudes et valeurs, ou avec les faits tels qu'ils les connaissent. Les questions suggestives sont souvent utilisées lorsque l'intervieweur cherche à obtenir une réponse particulière.

La formulation d’une question suggère généralement la direction de la réponse.

Évidemment, une question suggestive peut être intentionnelle ou non, mais les enquêteurs et les répondants doivent savoir que le contenu de la question peut être biaisé. Exemple:

Questions neutresQuestions suggestives
Que pensez-vous de la nouvelle politique ?Ne pensez-vous pas que les officiers supérieurs seront lésés par la nouvelle politique organisationnelle ?
Quelle est votre attitude à l’égard du syndicat ?Êtes-vous opposé au syndicat comme la plupart des travailleurs à qui j’ai parlé ?
Avez-vous triché à votre dernier examen ?Avez-vous arrêté de tricher à vos examens ?

Question chargée

Les questions chargées sont des questions qui empilent le jeu en impliquant la réponse souhaitée. Cette forme de question fermée est parfois utilisée pour acculer le répondant.

En effet, l'intervieweur pose et répond à ses propres questions. De telles questions sont chargées d’émotion et mettent immédiatement la personne interrogée sur ses gardes.

Il ne fait aucun doute que les questions chargées sont parfois utilisées à profit, notamment dans les médias. La question chargée est une technique douteuse si l’on souhaite obtenir des informations.

Examples:

  • N'est-il pas vrai que la violence ne peut qu'empirer les choses ?
  • Votre nouvelle politique n’a-t-elle pas été essayée dans le passé sans succès ?