Qu’est-ce que les statistiques ? Science de l'analyse et de l'interprétation des données

qu'est-ce que les statistiques

Les statistiques libèrent la puissance des données, révélant des informations précieuses à partir des données collectées pour une prise de décision éclairée avec clarté et précision. Les statistiques permettent de prendre des décisions avec perspicacité en reconnaissant un modèle profond à partir des données collectées et en dissipant les ombres de la spéculation.

Les statistiques sont la science qui consiste à collecter, analyser et tirer des conclusions à partir de données. Les statistiques sont une branche particulièrement utile des mathématiques qui est non seulement étudiée théoriquement par des mathématiciens avancés, mais aussi utilisée par les chercheurs dans de nombreux domaines pour organiser, analyser et résumer des données.

Les méthodes et analyses statistiques sont souvent utilisées pour communiquer les résultats de la recherche, étayer des hypothèses et donner de la crédibilité à la méthodologie et aux conclusions de la recherche.

Les chercheurs, mais aussi les consommateurs de la recherche, doivent comprendre les statistiques afin de pouvoir être informés, évaluer la crédibilité et l'utilité des informations et prendre des décisions appropriées.

On sait que le mot « statistiques » tire son origine du mot latin « statut », qui signifie « État ».

Pendant longtemps, il a été identifié uniquement à l'affichage de données et de graphiques sur la situation économique, démographique et politique prévalant dans un pays.

S'étendant bien au-delà des limites de l'affichage des données, les statistiques consistent désormais à collecter des données informatives, à interpréter ces données et à tirer des conclusions sur un phénomène étudié.

La portée de ce sujet s'étend naturellement à tous les processus d'acquisition de connaissances qui impliquent la recherche de faits à travers la collecte et l'examen de données.

Les sondages d’opinion, les expériences agricoles et les études cliniques sur les vaccins ne sont que quelques exemples.

Les principes et la méthodologie des statistiques sont utiles pour répondre à des questions telles que :

  • Quel type et quelle quantité de données faut-il collecter ?
  • Comment devons-nous organiser et interpréter les données ?
  • Comment pouvons-nous analyser les données
  • Comment exploiter ces données pour conclure ?
  • Peut-on généraliser les résultats ainsi obtenus ?

En gardant à l’esprit les questions ci-dessus, nous présentons ci-dessous une définition pratique des statistiques :

Définition des statistiques

Les statistiques sont un sujet qui fournit un ensemble de principes et de méthodologie pour concevoir des méthodes de collecte, de synthèse, d'analyse et d'interprétation des données, pour tirer des conclusions valides et prendre une décision.

L'utilisation des statistiques dans toute enquête scientifique est indispensable. Une exposition détaillée du sujet en termes de méthodes et d’importance peut être trouvée dans de nombreux textes.

Notre objectif dans ce texte est de présenter brièvement quelques outils statistiques qui guideront un chercheur dans l'analyse statistique de ses données, en interprétant et en généralisant ses résultats, puis en évaluant l'étendue de l'incertitude sous-jacente à ces généralisations.

Deux grandes classifications du sujet des statistiques ont été établies dans notre effort de présenter des méthodes statistiques pour analyser et interpréter les résultats ;

  1. des statistiques descriptives, et
  2. statistiques déductives.

Nous introduisons tour à tour les concepts de ces deux termes.

Les formes les plus couramment utilisées de statistiques descriptives sont les mesures de la tendance centrale et de la variabilité des données.

Les statistiques descriptives sont les outils qui peuvent nous permettre de décrire un grand volume de données de manière résumée, ce qui les rend faciles à comprendre.

Lorsque vos résultats proviennent d'un échantillon probabiliste, des descriptions récapitulatives ou des statistiques dérivées de cet échantillon peuvent être utilisées pour déduire les paramètres de population correspondants sous certaines hypothèses sur la distribution de la population sous-jacente.

Cela relève des statistiques inférentielles.

Les procédures statistiques qui vous permettent de déduire de ce que vous avez trouvé dans un échantillon représentatif de l'ensemble de la population sont appelées statistiques inférentielles.

De telles statistiques peuvent être utilisées pour tester des hypothèses sur les relations qui peuvent exister au sein d'une population étudiée.

En d’autres termes, cela se fait en se demandant si les tendances trouvées dans les données de l’échantillon différaient de celles de la population à partir de laquelle les données de l’échantillon ont été tirées.

Conclusion

Les statistiques libèrent le pouvoir des données, permettant une prise de décision avec perspicacité en reconnaissant des modèles profonds, en découvrant des informations précieuses et en dissipant les ombres de la spéculation.