13 obstacles aux affaires

13 obstacles aux affaires

Obstacles aux affairesLes facteurs qui influencent les affaires peuvent devenir des obstacles pour certaines entreprises et, en même temps, ouvrir des opportunités pour d’autres entreprises.

Ces facteurs peuvent être discutés comme suit :

  1. Environnement de travail

Chaque entreprise doit être réactive aux forces qui l’entourent, qu’elles soient sociales, technologiques, économiques, politiques ou même éthiques.

Les entreprises qui peuvent réagir positivement peuvent utiliser l'environnement comme source d'opportunités, tandis que les entreprises qui réagissent négativement obtiendront le meilleur. l’environnement comme générateur de contrainte ou de barrière!

  1. Plan d'affaires

Un plan d'affaires réaliste pourrait détecter des opportunités. D’un autre côté, un plan irréaliste conduit à des efforts infructueux.

  1. Capacité entrepreneuriale

La qualité et la capacité de l’entrepreneur déterminent le succès et l’échec de l’entreprise.

  1. Niveau d'engagement

L'engagement des entrepreneurs et des salariés détermine l'ampleur de la lutte contre les obstacles à l'entreprise,

  1. Mission et vision

Enfin et surtout, le problème est que l'opportunité ou la contrainte pourrait être due à la mission et vision du propriétaire.

C'est pourquoi certaines entreprises individuelles pourraient devenir une société anonyme (par exemple Quassem Drissels), alors que d'autres ne le pourraient pas.

UN plan d'affaires doit être réaliste, il est donc important d’exposer en détail les contraintes susceptibles de limiter l’activité des entreprises.

Les contraintes typiques auxquelles l'entreprise est confrontée comprennent :

  1. Taille du marché

L'étendue du marché détermine la capacité d'une entreprise à réaliser des ventes. Vous ne pouvez pas réaliser de ventes s’il n’y a pas de clients.

  1. Nature de la demande sur le marché

Il est important d'identifier la nature de vos clients et leurs exigences grâce à des étude de marché.

  1. Disponibilité de l'approvisionnement

Une entreprise dépend souvent des approvisionnements.

Par exemple, les entreprises de vente au détail de vêtements doivent acquérir des vêtements, dans les quantités, aux prix et au moment appropriés.

  1. Nature du concours

La force de la concurrence constitue une contrainte majeure à la réussite des entreprises. Les entreprises doivent se positionner de manière à limiter l’effet de la concurrence.

  1. Disponibilité du financement

Les entreprises doivent disposer des financements adéquats au bon moment pour répondre à leurs besoins.

La liquidité et les flux de trésorerie sont donc importants. Il est nécessaire de disposer de fonds lorsqu’ils sont nécessaires pour répondre aux besoins pressants de l’entreprise.

  1. Qualité et Compétences des Employés

La ressource humaine est l’une des ressources les plus importantes de toute organisation.

Il est essentiel de disposer d’un nombre suffisant de personnes possédant les compétences appropriées pour permettre à l’entreprise d’atteindre ses objectifs commerciaux.

  1. Qualité de Direction et de Gestion

Les directeurs et gestionnaires d’une entreprise doivent posséder les compétences et aptitudes nécessaires pour créer des plans bien structurés et pour motiver et diriger les autres membres de l’organisation.

En créant un plan d’affaires, vous devez donc identifier les principales contraintes et élaborer des plans pour faire face à toute contrainte pressante.

  1. Profit : la récompense après avoir surmonté les barrières

L'excédent restant après les coûts totaux est déduit des recettes totales et constitue la base sur laquelle l'impôt est calculé et les dividendes sont payés. C’est la mesure la plus connue du succès d’une entreprise.

Le bénéfice se traduit par une réduction du passif, une augmentation de l'actif et/ou une augmentation des capitaux propres. Il fournit des ressources pour investir dans des opérations futures, et son absence peut entraîner la disparition d'une entreprise.

Cependant, en tant qu'indicateur de performance comparative, il a moins de valeur que le retour sur investissement (ROI), également appelé bénéfice, gain ou revenu.