Méthode FIFO : méthode de comptabilisation des stocks premier entré, premier sorti

Méthode FIFO : méthode de comptabilisation des stocks premier entré, premier sorti

Selon la méthode du premier entré, premier sorti, les coûts les plus anciens (premiers coûts) sont affectés au coût des marchandises vendues et les coûts restants (les coûts les plus récents) sont affectés au stock final.

La méthode FIFO suppose que les premiers biens achetés sont vendus en premier. Mais dans la pratique, cette règle n'est pas strictement respectée, c'est-à-dire que les premiers produits sont vendus en premier. Voyons la solution à notre table de problèmes selon la méthode FIFO ;

DateUnitésCoût unitaireCoût total ($)
27 novembre8002620,800
8 août100242,400
 900Coût de fin d'inventaire23,200

Le coût du stock final est de $23 200 et le coût des marchandises vendues est de (48 000-23 200) $24 800.

Caractéristiques du FIFO

  • Lors du calcul des coûts du stock de fin, les coûts unitaires les plus récents sont affectés aux unités non vendues, celles du stock de fin.
  • Dans le calcul du coût des marchandises vendues, les premiers coûts unitaires sont affectés aux unités vendues, ceux du coût des marchandises vendues en charges.

Avantages du FIFO

  • Simple à utiliser.
  • Les rendements correspondent à des montants de stocks de clôture au bilan comprenant plus de coûts courants que si le moyenne pondérée ou LIFO est utilisé.
  • Produit généralement un flux de coûts qui se rapproche mieux du flux physique que la moyenne pondérée ou LIFO.

Inconvénients du FIFO

  • Il ne fait pas correspondre les coûts récents avec les revenus actuels ainsi que LIFO, fait.
  • Produit un revenu imposable plus élevé que le LIFO ou la moyenne pondérée pendant les périodes de hausse des prix.

Effets des méthodes de coût des stocks FIFO sur les bénéfices pendant l'inflation

Dans le cadre du FIFO, le coût des marchandises vendues est basé sur le coût du matériau acheté le plus tôt dans la période, tandis que le coût des stocks est basé sur le coût du matériau acheté plus tard dans l'année.

Cela se traduit par une valorisation des stocks proche du coût de remplacement actuel. En période d'inflation, l'utilisation du FIFO se traduira par l'estimation la plus basse du coût des marchandises vendues parmi les trois approches et le revenu net le plus élevé.

Dans une économie de hausse des prix (en période d'inflation), il est courant que les entreprises débutantes utilisent le FIFO pour déclarer la valeur des marchandises afin de renforcer leur bilan.

À mesure que les produits les plus anciens et les moins chers sont vendus, les produits les plus récents et les plus chers restent comme actifs dans les livres de l'entreprise.

Avoir des stocks de plus grande valeur et un coût des marchandises vendues inférieur dans les états financiers de l'entreprise peut augmenter les chances d'obtenir un prêt.

Cependant, à mesure qu’elle prospère, l’entreprise pourrait passer à UFO pour réduire le montant des impôts qu’elle paie au gouvernement. En période d'inflation, le FIFO donne une valeur plus précise du stock de clôture au bilan.

D'un autre côté, le FIFO augmente le revenu net (en raison de l'âge des stocks utilisés dans le coût des marchandises vendues), et une augmentation du revenu net peut augmenter les impôts dus.

Méthode FIFO de tarification des matériaux

Cette méthode suppose que la première unité entrant dans l’inventaire est la première vendue. Par exemple, disons qu'une boulangerie produit 200 miches de pain le lundi au coût de $1 chacune et 200 de plus le mardi au prix de $1,25 chacune.

FIFO indique que si la boulangerie a vendu 200 pains mercredi, le COGS est de $1 par pain (enregistré sur le compte de résultat) car c'était le coût de chacun des premiers pains en stock. Les pains $1.25 seraient affectés au stock de clôture (apparaît au bilan).

Avantages :

  1. Une méthode simple à comprendre et à utiliser.
  2. Le coût des matériaux représente le coût réel qui doit être imputé au produit ou au processus,
  3. La valeur des actions est plus proche du prix actuel.

Désavantages:

  1. Cette méthode impliquera plus de calculs dans des prix fluctuants et trop d'achats et d'émissions.
  2. Il surestime les bénéfices à une époque de hausse des prix.
  3. Si changements de prix il arrive souvent que la comparaison d’un emploi avec un autre ne soit d’aucune utilité. Des travaux similaires auront des coûts différents en raison des changements de prix,
  4. Les ajustements en cas de rejet et de retour deviennent compliqués.