Leadership vs Management : dévoiler les différences et les rôles clés

leader contre manager

Les gestionnaires et les dirigeants diffèrent dans la manière dont ils créent un programme pour développer une justification pour réaliser le programme et exécuter les plans ainsi que dans les types de résultats qu'ils obtiennent. Un manager doit posséder les qualités de leadership nécessaires pour atteindre les objectifs de l’organisation.

Un manager gère tout le travail d'une organisation pour atteindre les objectifs de cette organisation. Il faut aussi qu’un manager ait la qualité des leads. Sinon, il ne pourra pas diriger ses subordonnés.

Une bonne gestion vise à fournir des services à la communauté de manière appropriée, efficace, équitable et durable.

Cela ne peut être réalisé que si les ressources clés pour la prestation de services, y compris les ressources humaines, les finances, le matériel et les aspects liés aux processus de prestation des soins, sont rassemblées au point de prestation des services et soigneusement synchronisées.

Les considérations de gestion critiques pour l'évaluation et la planification, la gestion du processus de soins, les ressources humaines, l'interaction avec la communauté et la gestion des informations sont abordées dans les chapitres Planification, Ressources humaines, Intégration et Surveillance.

UN responsabilité du gestionnaire est de provoquer, d'accomplir et d'avoir la charge ou la responsabilité de et de conduire.

Nous pouvons principalement dire qu'un manager gère tous les travaux d'une organisation pour atteindre les objectifs de cette organisation. Le leader doit également conduire ses subordonnés sur la bonne voie. Il doit posséder les deux qualités, à savoir gérer et diriger.

Leadership contre gestion

D’un autre côté, diriger, c’est influencer et guider dans une direction, un cap, une action ou une opinion. Un leader ne peut que montrer ses subordonnés mais ne peut pas tout gérer pour atteindre ses objectifs.

Sa responsabilité est uniquement de donner des lignes directrices à ses subordonnés et de les motiver à faire le travail correctement mais pas à gérer.

Bien qu’il existe une relation entre un manager et un leader, il est également nécessaire qu’un manager dispose de leads de qualité.

Sinon, il ne pourra pas diriger ses subordonnés.

Mais un leader n’a pas besoin de gérer l’ensemble du travail ; il lui suffit d'influencer les subordonnés en suivant les instructions du manager.

Le leader ne dirige que ses subordonnés, mais un manager doit tout gérer et les diriger. La réponse réside dans la citation elle-même.

Lorsque vous parlez de « Manager », nous parlons essentiellement du « Rôle de gérer » les choses pour lui-même (que ce soit son projet, son travail, sa fonction, etc.)

Mais les « Leaders » sont ceux qui « font gérer les autres ». Il existe une distinction claire entre ces deux rôles.

Par conséquent, un bon leader est toujours un bon manager, mais un bon manager n’est peut-être pas toujours le même.

Mais il existe des distinctions claires entre ces deux rôles ;

  • Le manager conduit la personne et le leader la coache ;
  • Le manager sait comment cela se fait, et le leader montre comment ;
  • Le manager est concerné par les choses ; le leader se soucie des gens ;
  • Le leader impose le respect là où un manager exige le respect ;
  • Le manager s’attribue le mérite et le leader le donne.

Il existe une différence profonde entre gestion et leadership, et les deux sont importants. La distinction est cruciale.

Cependant, « Un manager est un leader, mais un leader n'est pas toujours un manager. Nous pouvons nous en rendre compte lorsque nous comprenons et discutons des différences entre le manager et le leader.

Les leaders naissent, mais les managers naissent

Les leaders naissent mais les managers sont faits

Les leaders naissent, mais les managers naissent. Les leaders ont une caractéristique intangible qui ne s'explique pas, mais le manager peut développer ses compétences par la formation.

Les leaders ont des qualités qui les distinguent d’un manager. Les managers sont créatifs et gestionnaires des tâches fonctionnelles.

Un manager est une personne chargée de superviser « les ressources et les processus ».

Dans la plupart des cas, les managers sont plus créatifs que les superviseurs, mais ils sont également responsables des tâches fonctionnelles. Leur seul devoir est de gérer.

Gérez les budgets, les personnes, les tâches et projets majeurs et le temps.

Ce sont toutes des tâches fonctionnelles que nous sommes habitués à accomplir quotidiennement dans notre vie personnelle.

Un leader est une personne qui gouverne, guide ou inspire les autres. Un leader est quelqu’un que d’autres sont prêts à suivre, presque sans poser de questions.

Ils ne prennent pas toujours la bonne décision, mais ils ont confiance en leurs décisions. Ils n’ont pas peur d’admettre leurs torts et savent quand changer de direction lorsqu’un choix inapproprié a été fait.

Car, même après quelques erreurs, un vrai leader ne perdra pas la confiance de ses partisans.

Les gens recherchent inconsciemment des dirigeants, et les dirigeants se mettent au premier plan presque instinctivement. Les dirigeants sont reconnus et non choisis.

Les leaders ont des qualités supplémentaires qui les distinguent du leader.

Les dirigeants sont à l’origine de l’idée et leur tâche est conceptuelle.

Les qualités d’un leader sont indiquées ci-dessous :

  • Les dirigeants peuvent facilement influencer les gens.
  • Les dirigeants peuvent très bien motiver leurs partisans.
  • Les dirigeants sont libres et francs avec leurs subordonnés.
  • Le pouvoir de confiance en soi du leader est très élevé.
  • Les dirigeants sont très coopératifs avec leurs partisans.
  • Les dirigeants sont de bons décideurs pour leur organisation.

Comparaison entre les caractéristiques du leader et du manager :

  • Les dirigeants sont les principaux développeurs d'une idée, mais les managers sont les gardiens de cette idée qui peut faire en sorte que le vision se réaliser.
  • Les dirigeants travaillent avec leurs partisans, mais les managers se concentrent sur le système et la structure de l'organisation.
  • Les dirigeants réalisent les activités conceptuelles de l'organisation mais les managers mettent en œuvre ce concept.
  • Les dirigeants peuvent lire très profondément dans les pensées de leurs subordonnés, mais les managers se tiennent à une grande distance de leurs subordonnés, c'est pourquoi ils ne peuvent pas lire dans les pensées de leurs subordonnés en tant que dirigeants.

Un dicton dit : « Le talent peut faire sans effort ce qui est difficile pour une personne normale, et le génie peut faire sans effort ce qui est difficile pour le talent. » La question est plutôt de s’aligner dans un domaine où réside la force ou même de savoir exactement où nous pouvons exceller.

La question est plutôt de s’aligner dans un domaine où réside la force ou même de savoir exactement où nous pouvons exceller.

La personne qui a trouvé sa vocation dans la vie est un être humain béni. Qu'il ne demande aucune autre bénédiction. Il y a trois choses extrêmement dures : l'acier, un diamant et la connaissance de soi.

On peut donc comprendre que les managers développent leurs compétences en se formant, mais les leaders ont des qualités supplémentaires qu'ils acquièrent naturellement.

Les dirigeants et les managers sont différents ; un leader peut être un manager, mais un manager doit avoir Qualités de meneur.

À partir de la discussion ci-dessus, nous veillons à ce que les dirigeants aient quelque chose en eux que les autres n'ont pas.

C'est une caractéristique intangible qui ne peut être expliquée, mais quand nous la verrons, nous la reconnaîtrons. En revanche, un manager peut développer ses compétences grâce à la formation.

Il est donc certain que les leaders naissent, mais les managers se forment.

Différence entre leadership et gestion

Différence entre leadership et gestion

Le leadership et la gestion ne sont pas les mêmes.

Ce sont deux choses différentes.

Les dirigeants conquièrent le contexte et le manager s'y abandonne.

Un manager administre, copie, entretient, se concentre sur le système et la structure, s'appuie sur le contrôle, a une vision à court terme, demande comment et quand, a un œil sur les résultats, imite, accepte le statu quo et est comme un bien classique. soldat, et il fait les choses correctement.

Dans le pays, un leader innove, est original, se développe, se concentre sur les gens, inspire confiance, a une perspective à long terme, se demande quoi et pourquoi a un œil sur l'horizon, est à l'origine, remet en question le statu quo et est un individu qui fait ce qu'il faut.

On peut donc dire qu'un manager est nécessairement un leader, mais un leader peut ne pas être un manager.

Regardons la différence entre un leader et un manager ;

BaseDirecteurChef
OrigineUne personne devient manager par son poste.Une personne devient un leader sur la base de ses qualités personnelles.
Droits formelsLe manager bénéficie de droits formels dans une organisation en raison de son statut.Les droits ne sont pas accessibles à un leader.
SuiveursLes subordonnés sont les adeptes des managers.Les gens qui partagent la même idéologie que le leader.
Les fonctionsUn manager remplit les cinq fonctions de gestion.Un leader incite les gens à bien travailler pour atteindre les objectifs du groupe.
NécessitéUn manager est indispensable à une entreprise.Un leader est tenu de créer des relations entre les personnes travaillant dans une organisation.
La stabilitéC'est plus stable.Le leadership est temporaire.
Relation mutuelleTous les managers sont des leaders.Tous les dirigeants ne sont pas des managers.
ResponsabilitéLe manager est responsable de son comportement et de ses performances ainsi que de ceux de ses subordonnés.Les dirigeants n’ont pas de responsabilité bien définie.
PréoccupationLa préoccupation d'un manager est d'atteindre les objectifs de l'organisation.La préoccupation d'un leader est que les objectifs du groupe répondent à la satisfaction des membres.
Raisons des abonnés de suivreLes gens suivent le manager par description de poste.Les gens les suivent volontairement.
Poursuite du rôleUn manager peut continuer à exercer ses fonctions jusqu'à ce qu'il exerce ses fonctions de manière satisfaisante, conformément aux objectifs de l'organisation.Un leader peut maintenir sa position grâce aux souhaits quotidiens de ses partisans.
Les sanctionsLe manager est maître de l'attribution et de la répartition des sanctions.

Un leader contrôle différentes sanctions et les dossiers de tâches associés.

Les sanctions sont essentielles par leur caractère informel.

Les dirigeants et les managers sont liés, mais ce ne sont pas les mêmes.

Une personne peut être un manager ; une personne n'est pas un leader ou ni l'un ni l'autre. Un manager surveille les résultats, les compare aux objectifs et corrige les écarts.

Mais le leader s’efforce d’inciter les gens à surmonter les obstacles bureaucratiques pour atteindre leurs objectifs.

Les gestionnaires et les dirigeants diffèrent dans la manière dont ils créent un plan pour développer une justification pour la réalisation du programme et l'exécution des plans, ainsi que dans les types de résultats qu'ils obtiennent.

Bien que les dirigeants et les gestionnaires soient liés, il existe une certaine distinction entre les dirigeants et les gestionnaires.

Le succès global de toute organisation dépend des efforts du leader et du manager.

Un leader, en collaboration avec un manager, peut produire des changements ordonnés et maintenir l’organisation en adéquation avec son environnement.

Donc la différence entre manager et leader ;

  • Le gestionnaire administre ; le leader innove.
  • Le gestionnaire est une copie ; le leader est un original.
  • Le gérant maintient : le leader se développe.
  • Le manager accepte la réalité ; le chef enquête.
  • Le manager se concentre sur les systèmes et la structure ; le leader se concentre sur les gens.
  • Le manager s'appuie sur le contrôle ; le leader inspire confiance.
  • Le manager a une vision à court terme ; le leader a une perspective à long terme.
  • Le manager demande comment et quand ; le leader demande quoi et pourquoi.
  • Le manager a toujours un œil sur les résultats ; le leader a les yeux rivés sur l’horizon.
  • Le manager imite ; le leader est originaire.
  • Le manager accepte le statu quo ; le défi du leader se pose.
  • Le manager est le bon soldat classique ; le leader est sa personne.
  • Le manager fait bien les choses ; le leader fait ce qu'il faut.

Nous pouvons dire : « Un manager est un leader, mais un leader n'est pas toujours un manager ».

Ce commentaire est vrai car un leader est un développeur et une caractéristique originale d'une organisation. Il entretient toute l'organisation. Il n'est donc peut-être pas un manager.