Hypothèse de recherche : éléments, format, types

Définition de l’hypothèse de recherche

Lorsqu’une proposition est formulée pour des tests empiriques, nous l’appelons une hypothèse. Presque toutes les études commencent par une ou plusieurs hypothèses.

Qu’est-ce qu’une hypothèse ?

Une hypothèse, en particulier une hypothèse de recherche, est formulée pour prédire une relation supposée entre deux ou plusieurs variables d'intérêt.

Si nous devinons raisonnablement qu’il existe une relation entre les variables d’intérêt, nous l’énonçons d’abord sous forme d’hypothèse, puis nous la testons sur le terrain.

Les hypothèses sont formulées en termes de variables dépendantes et indépendantes particulières qui vont être utilisées dans l'étude.

Définition de l’hypothèse de recherche

Une hypothèse de recherche est un énoncé conjectural, une supposition logique, une supposition raisonnable et une prédiction éclairée sur la nature de la relation entre deux ou plusieurs variables que nous prévoyons de se produire dans notre étude.

À moins que vous ne créiez une étude exploratoire, votre hypothèse doit toujours expliquer ce que vous attendez de ce qui se passera au cours de votre expérience ou de votre recherche.

N'oubliez pas qu'une hypothèse ne doit pas nécessairement être correcte. Même si l’hypothèse prédit ce que les chercheurs s’attendent à voir, la recherche vise à déterminer si cette hypothèse est bonne ou fausse.

Lors de l’expérimentation, les chercheurs peuvent explorer différents facteurs pour déterminer lesquels pourraient contribuer au résultat.

Dans de nombreux cas, les chercheurs peuvent constater que les résultats d’une expérience ne soutiennent pas l’hypothèse initiale. Lors de la rédaction de ces résultats, les chercheurs pourraient suggérer d’autres options qui devraient être explorées dans les études futures.

Éléments d'une bonne hypothèse

Quel que soit le type d’hypothèse, l’objectif d’une bonne hypothèse est d’aider à expliquer l’orientation et l’orientation de l’expérience ou de la recherche. Ainsi, une bonne hypothèse sera

  • Énoncez le but de la recherche.
  • Identifiez les variables à utiliser.

Une bonne hypothèse ;

  • Il faut être logique.
  • Doit être précis dans le langage.
  • Il doit être testable par la recherche ou l’expérimentation.

Une hypothèse est généralement rédigée sous une forme dans laquelle elle propose que si quelque chose est fait, alors quelque chose se produira.

Enfin, lorsque vous essayez de formuler une bonne hypothèse pour votre recherche ou vos expériences, posez-vous les questions suivantes :

  • Votre hypothèse est-elle basée sur des recherches antérieures sur un sujet ?
  • Votre hypothèse peut-elle être testée ?
  • Votre hypothèse inclut-elle des variables indépendantes et dépendantes ?

Avant de formuler une hypothèse spécifique, prenez le temps de faire des recherches de fond sur votre sujet.

Une fois que vous avez terminé une revue de la littérature, commencez à réfléchir aux questions potentielles que vous vous posez encore. Faites attention à la section de discussion dans les articles de revues que vous lisez. De nombreux auteurs suggéreront des questions qui restent à explorer.

Format de base d'une bonne hypothèse

Une hypothèse suit souvent un format de base : « Si {cela se produit}, alors {cela se produira} ». Une façon de structurer votre hypothèse consiste à décrire ce qui arrivera à la variable dépendante si vous modifiez la variable indépendante.

Le format de base pourrait être :

"Si {ces modifications sont apportées à une certaine variable indépendante}, alors nous observerons {un changement dans une variable dépendante spécifique}."

Quelques exemples :

  • Les élèves qui prennent un petit-déjeuner obtiendront de meilleurs résultats à un test de mathématiques que ceux qui ne prennent pas de petit-déjeuner.
  • Les étudiants qui ressentent de l’anxiété aux tests avant un examen obtiennent des scores plus élevés que les étudiants qui ne ressentent pas d’anxiété aux tests.
  • Les conducteurs qui parlent sur leur téléphone portable en conduisant seront plus susceptibles de commettre des erreurs au volant que ceux qui ne parlent pas au téléphone.
  • Les personnes fortement exposées aux rayons ultraviolets auront une fréquence de cancer de la peau plus élevée que celles qui ne sont pas exposées à une telle exposition.

Regardez le dernier exemple.

Ici, la variable indépendante (exposition à la lumière ultraviolette)) est spécifiée, et la variable dépendante (cancer de la peau) est également spécifiée.

Notez également que cette hypothèse de recherche précise une direction dans la mesure où elle prédit que les personnes exposées à la lumière ultraviolette auront un risque plus élevé de cancer.

Ce n'est pas toujours le cas. Les hypothèses de recherche peuvent également préciser une différence sans préciser quel groupe sera meilleur ou supérieur à l’autre.

Par exemple, on pourrait formuler une hypothèse du type : « La religion n'a pas d'effet significatif dans la réalisation des activités culturelles ».

En général, cependant, l’hypothèse est considérée comme meilleure si vous pouvez spécifier une direction.

Les hypothèses de recherche remplissent plusieurs fonctions importantes. Le plus important est de diriger et d’orienter la recherche.

Quelques-unes des autres fonctions de l’hypothèse de recherche sont énumérées ci-dessous :

  • Une hypothèse de recherche indique les principales variables indépendantes à inclure dans l'étude ;
  • Une hypothèse de recherche suggère le type de données qui doivent être collectées et le type d'analyse qui doit être menée pour mesurer la relation ;
  • Une hypothèse de recherche identifie les faits qui sont pertinents et ceux qui ne le sont pas ;
  • Une hypothèse de recherche suggère le type de conception de recherche à utiliser.

Types d’hypothèses de recherche

Deux types d’hypothèses de recherche sont :

  1. Hypothèse descriptive.
  2. Hypothèse relationnelle.

Hypothèses descriptives

Hypothèses descriptives sont des propositions qui indiquent généralement l'existence, la taille, la forme ou la distribution de certaines variables.

Ces hypothèses sont formulées sous forme d'énoncés dans lesquels nous attribuons des variables aux cas.

Par exemple,

  • La prévalence de l'utilisation de contraceptifs parmi les femmes actuellement mariées en Inde dépasse 60%.

Dans cet exemple, il s'agit de « femmes actuellement mariées » et la variable est « prévalence des contraceptifs ». Comme deuxième exemple,

  • Les universités publiques connaissent actuellement des difficultés budgétaires.

Ici, les « universités publiques » sont le cas et les « difficultés budgétaires » sont la variable.

De même

  • Le National Board of Revenue affirme que plus de 151 TP3T de contribuables potentiels falsifient leurs déclarations de revenus.
  • Au maximum, 75% des enfants d'âge préscolaire en communauté UN avoir un régime alimentaire déficient en protéines.
  • Les ventes moyennes dans un supermarché dépassent 25 taka par mois.
  • Le tabagisme augmente le risque de cancer du poumon.
  • La longévité moyenne des femmes est plus élevée chez les femmes que chez les hommes.
  • Les femmes qui occupent un emploi rémunéré ont tendance à avoir une fécondité inférieure à la moyenne.
  • Les femmes ayant perdu un enfant auront une fécondité plus élevée que celles qui n’ont pas vécu de telles expériences.

Tous les exemples d’hypothèses descriptives.

Il est important de noter que l'hypothèse descriptive ne comporte pas toujours de variables pouvant être qualifiées d'indépendantes ou dépendantes.

Hypothèses relationnelles

Les hypothèses relationnelles, quant à elles, sont des énoncés qui décrivent la relation entre des variables concernant certains cas.

Par exemple,

  • Les communautés disposant de nombreuses installations modernes auront un taux de contraception plus élevé que les communautés disposant de peu d’installations modernes.

Dans ce cas, il s'agit des « communautés » et les variables sont le « taux de contraception » et les « installations modernes ».

De même, « les personnes qui consomment du tabac à chiquer ont un risque plus élevé de cancer de la bouche que les personnes qui n’ont jamais consommé de tabac à chiquer » est une hypothèse relationnelle.

Une hypothèse relationnelle est encore une fois de deux types : l’hypothèse corrélationnelle et l’hypothèse causale.

UN hypothèse corrélationnelle indique que les variables apparaissent dans certaines relations prévisibles sans impliquer qu'une variable fait changer l'autre ou prendre des valeurs différentes.

Voici un exemple d’hypothèse co-relationnelle :

  • Les hommes sont plus efficaces que leurs homologues féminines en matière de frappe.

En faisant une telle affirmation, nous ne prétendons pas que le sexe (homme-femme) en tant que variable influence l'autre variable, « l'efficacité de frappe » (moins efficace-plus efficace). Voici un autre exemple d’hypothèse corrélationnelle :

  • L’habitude d’épargner est plus prononcée chez les chrétiens que chez les personnes des autres religions.

Encore une fois, la religion ne semble pas être un facteur dans les habitudes d’épargne, même si une relation positive a été observée.

Regardez l'exemple suivant :

  • La participation des femmes aux décisions du ménage augmente avec l’âge, leur niveau d’éducation et le nombre d’enfants survivants.

Ici aussi, l'éducation des femmes, de plusieurs enfants survivants ou l'éducation ne garantissent pas leur autonomie de décision.

Avec hypothèses causales (également appelées hypothèses explicatives), en revanche, cela implique qu'un changement dans une variable provoque un changement ou conduit à un effet sur l'autre variable.

Une variable causale est généralement appelée variable indépendante et l’autre est la variable dépendante. Il est important de noter que le terme « cause » signifie en gros « aider à réaliser ». Ainsi, la variable indépendante ne doit pas nécessairement être la seule raison de l’existence ou du changement de la variable dépendante. Voici quelques exemples d’hypothèses causales :

  • Une augmentation du revenu familial entraîne une augmentation des revenus épargnés.
  • L'exposition des mères aux médias augmente leur connaissance de la malnutrition chez leurs enfants.
  • Une offre de réduction dans un grand magasin augmente le volume des ventes.
  • Le tabac à chiquer augmente le risque de carcinome buccal.
  • L’élevage caprin contribue à la réduction de la pauvreté des populations rurales.
  • L'utilisation des cliniques de protection de l'enfance est la plus faible dans les cliniques dans lesquelles le personnel est peu motivé pour fournir des services préventifs.
  • Une augmentation du taux d’intérêt bancaire encourage les clients à épargner davantage.

Dans l’exemple ci-dessus, nous avons de nombreuses raisons de croire qu’une variable (revenu et épargne familiales, utilisation abusive du crédit et taille de l’exploitation) a une influence sur l’autre variable.

Nous citons deux autres exemples pour illustrer l'hypothèse, l'objectif général, l'objectif ultime et quelques objectifs spécifiques.

Objectif général:

  • Comparer les complications des accepteurs de la stérilisation laparoscopique et de la mini-laparotomie chez les femmes américaines.

Hypothèse de recherche:

  • Le risque de complications est plus élevé avec la méthode de stérilisation par mini-laparotomie qu'avec la stérilisation laparoscopique.

Objectifs spécifiques:

  • Évaluer les complications de la stérilisation laparoscopique et de la mini-laparotomie.
  • Évaluer les connaissances et la perception des prestataires de services concernant les complications, les préférences et la commodité des deux méthodes.

Objectifs ultimes :

  • Introduire et populariser la méthode de stérilisation laparoscopique féminine dans le programme national de planification familiale afin de réduire le taux de croissance rapide de la population.

Dans une étude conçue pour examiner les conditions de vie et de travail des travailleurs migrants indiens à l’étranger et la structure des envois de fonds des travailleurs migrants étrangers, l’objectif général, les objectifs spécifiques et l’objectif ultime ont été formulés comme suit :

Objectif général:

  • Examiner les conditions de vie et de travail des travailleurs migrants indiens à l’étranger.

Objectifs spécifiques:

  • Caractéristiques des travailleurs migrants par principales voies de migration ;
  • Pays de destination ;
  • La compétence professionnelle des travailleurs ;
  • Modèle et procédures de transferts de fonds ;
  • Impact des envois de fonds sur les recettes publiques ;
  • Meilleure utilisation des envois de fonds.

L'ultime objectif:

  • Proposer des voies et moyens pour minimiser les différences dans la politique adoptée par les secteurs public et privé dans leur processus de recrutement dans l'intérêt des travailleurs ;
  • Vérifier l'éventuelle exploitation des travailleurs par les agences privées et suggérer des remèdes à une telle exploitation.

Hypothèse de recherche:

  • Les agences privées exploitent dans la plupart des cas les travailleurs migrants.

FAQ

Quels sont les éléments d’une bonne hypothèse ?

Une bonne hypothèse doit énoncer le but de la recherche, identifier les variables à utiliser, être logique, précise dans son langage et pouvoir être testée par la recherche ou l'expérimentation.

Comment une hypothèse est-elle généralement structurée ?

Une hypothèse suit souvent un format de base : « Si {cela se produit}, alors {cela se produira} ». Il propose que si quelque chose est fait, un résultat spécifique se produira.

Qu'est-ce qu'une hypothèse descriptive ?

Les hypothèses descriptives sont des propositions qui indiquent généralement l'existence, la taille, la forme ou la distribution de certaines variables. Ils sont formulés sous forme d'énoncés dans lesquels des variables sont affectées à des cas.

Qu'est-ce qui distingue une hypothèse relationnelle ?

Les hypothèses relationnelles décrivent la relation entre les variables concernant certains cas. Ils peuvent être corrélationnels, dans lesquels les variables apparaissent dans une relation prévisible sans impliquer de causalité, ou causals, dans lesquels un changement dans une variable entraîne un changement dans une autre.

Quelle est la différence entre une hypothèse corrélationnelle et une hypothèse causale ?

Une hypothèse corrélationnelle stipule que les variables apparaissent dans certaines relations prévisibles sans impliquer qu'une variable entraîne le changement de l'autre. En revanche, une hypothèse causale implique qu’un changement dans une variable entraîne un changement ou conduit à un effet sur l’autre variable.

Quels sont les deux principaux types d’hypothèses de recherche ?

¿En qué se diferencia el nivel de medición de relación de los otros niveles?

El nivel de medición de proporción incluye todas las propiedades de los otros niveles y además tiene un punto cero verdadero, lo que hace que las proporciones entre números sean significativas.

Une hypothèse est une déclaration sur une relation attendue entre des variables ou une explication d'un événement qui est claire, spécifique et testable.

En quoi une hypothèse de recherche diffère-t-elle d’une hypothèse générale ?

Une hypothèse de recherche est plus spécifique et plus claire sur ce qui est évalué et le résultat attendu. Il doit également être testable, ce qui signifie qu’il doit y avoir un moyen de le prouver ou de le réfuter.

Quels sont les attributs essentiels d’une bonne hypothèse de recherche ?

Une bonne hypothèse de recherche doit être spécifique, claire et testable.

Pourquoi la testabilité est-elle cruciale pour une hypothèse de recherche ?

La testabilité garantit que la recherche empirique peut prouver ou réfuter l'hypothèse. Si une affirmation n’est pas testable, elle ne constitue pas une hypothèse de recherche.

Quelle est l’hypothèse nulle ?

L'hypothèse nulle est la contre-proposition à l'hypothèse initiale. Il prédit qu’il n’y a aucune relation entre les variables en question.

Comment s’assurer qu’une hypothèse est claire et précise ?

Une hypothèse doit clairement identifier les variables impliquées, les parties impliquées et le type de relation attendu, ne laissant aucune ambiguïté sur son intention ou sa signification.

Pourquoi est-il essentiel d’éviter les jugements de valeur dans une hypothèse de recherche ?

Les jugements de valeur sont subjectifs et ne conviennent pas à une hypothèse. Une hypothèse de recherche doit s’efforcer d’être objective, en évitant les opinions personnelles.

Quelle est la définition de base d’une hypothèse en recherche ?

Une hypothèse de recherche est une déclaration sur une relation attendue entre des variables, ou une explication d'un événement, qui est claire, spécifique et testable.

En quoi une hypothèse de recherche diffère-t-elle d’une hypothèse générale ?

Alors qu'une hypothèse générale est une idée ou une explication basée sur des faits connus mais non encore prouvés, une hypothèse de recherche est une déclaration claire, spécifique et testable sur le résultat attendu d'une étude.

Quelles sont les caractéristiques essentielles d’une bonne hypothèse de recherche ?

Une bonne hypothèse de recherche doit posséder spécificité, clarté et testabilité. Il doit clairement définir ce qui est évalué et le résultat attendu, et il doit être possible de prouver ou de réfuter la déclaration par l'expérimentation.

Comment s’assurer qu’une hypothèse est testable ?

Une hypothèse est testable s’il existe une possibilité de prouver à la fois sa vérité et sa fausseté. Les résultats de l’hypothèse doivent être reproductibles et suffisamment spécifiques pour permettre des procédures de test claires.

Quelle est la différence entre une hypothèse nulle et une hypothèse alternative ?

L'hypothèse nulle propose qu'il n'existe aucune signification statistique dans un ensemble d'observations, ce qui suggère que toute différence est due uniquement au hasard. L’hypothèse alternative, quant à elle, prédit une relation entre les variables de l’étude et affirme que les résultats sont significatifs pour le sujet de recherche.

Comment formuler une hypothèse de recherche efficace ?

Pour formuler une hypothèse de recherche efficace, il faut énoncer clairement le problème, utiliser une structure d'énoncé « si-alors », définir les variables comme dépendantes ou indépendantes et examiner l'hypothèse pour s'assurer qu'elle répond aux critères de spécificité, de clarté et de testabilité.

Quels sont les types d’hypothèses en recherche ?

Les types d'hypothèses comprennent les hypothèses simples, complexes, directionnelles, non directionnelles, associatives et causales, empiriques et statistiques. Chaque type répond à un objectif spécifique et est utilisé en fonction de la nature de la question ou du problème de recherche.