Concept, indicateur, construit dans la recherche

Concept, indicateur, construit dans la recherche

La relation entre le concept, l'indicateur et le concept dans la recherche est une hiérarchie ;

  1. Au niveau supérieur, vous avez le concept abstrait.
  2. Ce concept est rendu mesurable grâce à des indicateurs.
  3. Plusieurs concepts liés et leurs indicateurs peuvent être combinés pour former un concept.

Concept

Le concept est un nom donné à une catégorie qui organise les observations et les idées en possédant des caractéristiques communes. Comme le dit succinctement Bulmer, les concepts sont des catégories permettant d’organiser les idées et les observations.

Si un concept doit être utilisé dans la recherche quantitative, il doit être mesuré. Une fois mesurés, les concepts peuvent se présenter sous la forme de variables indépendantes ou dépendantes.

En d’autres termes, les concepts peuvent expliquer (variable explicative) un certain aspect du monde social, ou ils peuvent représenter des choses que nous voulons expliquer (variable dépendante).

Des exemples de concepts sont la mobilité sociale, l'orthodoxie religieuse, la classe sociale, la culture, le mode de vie, la réussite scolaire, etc.

« L'intelligence », la « motivation » et le « bonheur » sont tous des concepts. Ils représentent des idées comprises et reconnues par les individus mais qui ne sont pas directement observables.

Qu’est-ce qu’un concept en recherche ?

Un concept est un nom donné à une catégorie qui organise les observations et les idées en possédant des caractéristiques communes. Il peut être utilisé dans la recherche quantitative et peut servir de variable indépendante ou dépendante. Les exemples incluent la mobilité sociale, l’orthodoxie religieuse et la réussite scolaire.

Indicateur

Un indicateur est une mesure utilisée pour faire référence à un concept lorsqu'aucune mesure directe n'est disponible. Nous utilisons des indicateurs pour exploiter des concepts moins directement quantifiables.

Pour comprendre un indicateur, il convient de faire la distinction entre une mesure et un indicateur. Un indicateur peut faire référence à des éléments comptabilisés de manière relativement univoque, tels que le revenu, l'âge, le nombre d'enfants, etc.

En d’autres termes, les mesures sont des quantités. Si l’on s’intéresse à certaines des causes de variation des revenus, ces dernières peuvent être quantifiées de manière raisonnablement directe.

Nous utilisons des indicateurs pour exploiter des concepts moins directement quantifiables. Si nous nous intéressons aux causes de variation de la satisfaction au travail, nous aurons besoin d’indicateurs qui défendront le concept.

Ces indicateurs permettent de mesurer la satisfaction au travail, et nous pouvons traiter les informations quantitatives résultantes comme s’il s’agissait d’une mesure.

Un indicateur est donc quelque chose qui est conçu ou qui existe déjà et qui est utilisé comme s’il s’agissait d’une mesure d’un concept.

Il est considéré comme un mesure indirecte d'un concept, comme la satisfaction au travail. Le QI est un autre exemple dans la mesure où il s’agit d’une batterie d’indicateurs du concept d’intelligence.

Par exemple, pour le concept « d’intelligence », un indicateur pourrait être un score à un test de QI. Pour le « bonheur », il peut s’agir du nombre de fois qu’une personne sourit au cours d’une journée ou de ses réponses à un questionnaire sur le bonheur.

En quoi un indicateur diffère-t-il d’une mesure en recherche ?

Un indicateur est utilisé pour faire référence à un concept lorsqu’aucune mesure directe n’est disponible. Elle est considérée comme une mesure indirecte d'un concept. D’un autre côté, une mesure fait référence à des éléments qui peuvent être directement quantifiés, comme le revenu ou l’âge.

Construction

Une construction est une abstraction ou un concept délibérément inventé ou construit par un chercheur dans un but scientifique.

Dans une théorie scientifique, en particulier en psychologie, une construction hypothétique est une variable explicative qui n'est pas directement observable.

Par exemple, les concepts d’intelligence et de motivation sont utilisés pour expliquer des phénomènes en psychologie, mais aucun d’eux n’est directement observable.

Un construit hypothétique diffère d’une variable intermédiaire en ce sens qu’il possède des propriétés et des implications qui n’ont pas été démontrées par la recherche empirique. Ceux-ci servent de guide pour des recherches ultérieures. D’un autre côté, une variable intermédiaire est un résumé des résultats empiriques observés.

Cronbach et Meehl (1955) définissent une construction hypothétique comme un concept pour lequel il n’existe pas un seul référent observable, qui ne peut être directement observé et pour lequel il existe plusieurs référents, mais aucun n’est exhaustif.

Par exemple, selon Cronbach et Meehl, un poisson n’est pas une construction hypothétique car, malgré les variations des espèces et des variétés de poissons, il existe une définition convenue d’un poisson présentant des caractéristiques spécifiques qui distinguent un poisson d’un oiseau.

De plus, les poissons peuvent être directement observés.

D’un autre côté, une construction hypothétique n’a pas de référent unique ; les constructions hypothétiques sont constituées de groupes de comportements, d'attitudes, de processus et d'expériences fonctionnellement liés.

Au lieu de voir l’intelligence, l’amour ou la peur, nous voyons des indicateurs ou des manifestations de ce que nous avons convenu d’appeler l’intelligence, l’amour ou la peur.

Par exemple, « l’intelligence émotionnelle » est un concept qui englobe divers concepts tels que l’empathie, la conscience de soi et les compétences interpersonnelles, chacun pouvant avoir son propre ensemble d’indicateurs.

Autres exemples de constructions :

  • En biologie : Gènes, évolution, maladie, taxonomie, immunité
  • En Physique/Astrophysique : Trous noirs, Big Bang, Matière noire, Théorie des cordes, physique moléculaire ou atomes, gravité, centre de masse
  • En psychologie : Intelligence ou connaissance, émotions, personnalité, humeurs.

Qu’est-ce qu’une construction dans le contexte de la recherche scientifique ?

Une construction est une abstraction ou un concept délibérément inventé ou construit par un chercheur dans un but scientifique. C'est une variable explicative qui n'est pas directement observable. Les constructions ont des propriétés et des implications qui guident les recherches ultérieures.

En quoi une construction hypothétique est-elle différente d’une variable intermédiaire ?

Une construction hypothétique est un concept pour lequel il n’existe pas de référent observable et plusieurs référents. Une variable intermédiaire est toutefois un résumé des résultats empiriques observés.