Comptabilisation de l'effet des changements de niveau de prix

Comptabilisation de l'effet des changements de niveau de prix

Dans le SFAS 33, l'évaluation des recherches et des déclarations professionnelles sur le thème de la « comptabilisation de l'effet des variations du niveau des prix » est retracée par les deux modèles de comptabilité de l'inflation : coût historique/dollar constant et coût actuel.

Les deux modèles sont discutés ci-dessous ;

Comptabilité en dollars constants (ou au niveau général des prix) (CDA) :

La comptabilité en dollars constants est prônée par ceux qui veulent faire face aux effets de la baisse du pouvoir d'achat de la monnaie et qui préfèrent le concept financier de capital.

  • Il se concentre sur l'unité de mesure.
  • Il conserve le modèle comptable historique mais change l’unité de mesure en dollar constant.

Comptabilité aux coûts courants (CCA)

La comptabilité aux coûts courants est préconisée par ceux qui souhaitent se concentrer sur les changements de prix spécifiques affectant les opérations d'une entreprise et qui se soucient du maintien du capital physique de l'entreprise.

  • La comptabilité aux coûts courants se concentre sur l'attribut mesuré.
  • Elle modifie le modèle comptable historique car elle est ressentie de manière insatisfaisante par rapport à la problème de changement de prix.

Le FASB, dans le SFAS 33, a inclus à la fois dans son approche expérimentale l'information financière et les variations de prix.

À partir de la discussion ci-dessus, le FASB a par la suite décidé d'éliminer les exigences de divulgation comptable en dollars constants en faveur de la clôture des déclarations selon le seul modèle de comptabilité au coût courant.

Toutefois, les deux modèles sont utiles pour comprendre les enjeux liés à la comptabilisation des variations de prix.