Attitude : définition, nature et caractéristiques [expliqué]

quelle est l'attitude

Une attitude est une évaluation positive, négative ou mixte d'un objet exprimée à un certain niveau d'intensité. C'est l'expression d'une évaluation favorable ou défavorable d'une personne, d'un lieu, d'une chose ou d'un événement. Ce sont des déterminants fondamentaux de nos perceptions et de nos actions envers tous les aspects de notre environnement social. Les attitudes impliquent une organisation complexe de croyances évaluatives, de sentiments et de tendances envers certaines actions.

Dans quelle mesure nous aimons ou n’aimons pas quelque chose qui détermine notre comportement à l’égard de cette chose.

Nous avons tendance à nous approcher, à rechercher ou à être associés aux choses que nous aimons ; nous évitons, évitons ou rejetons les choses que nous n’aimons pas.

Voici quelques exemples d'attitudes : il a une attitude positive à l'égard des changements, elle est amicale et a une bonne attitude, il a fait preuve d'une certaine attitude pendant l'entraînement aujourd'hui, alors l'entraîneur l'a mis sur le banc, j'aime mes amis, cela signifie que j'exprime mes attitudes. envers mes amis, etc.

Définition de l’attitude

L'attitude est la manière, la disposition, le sentiment et la position à l'égard d'une personne ou d'une chose, une tendance ou une orientation, en particulier dans l'esprit.

Selon Gordon Allport, « une attitude est un état mental et neuronal de préparation, organisé par l'expérience, exerçant une influence directive ou dynamique sur la réponse de l'individu à tous les objets et situations avec lesquels il est lié. »

Frank Freeman a dit : « Une attitude est une disposition à réagir à certaines institutions, personnes ou objets d'une manière cohérente qui a été apprise et est devenue le mode de réponse typique d'une personne. »

Thurstone a déclaré : « Une attitude désigne l’ensemble des inclinations et des sentiments de l’homme, des préjugés ou des préjugés, des notions préconçues, des idées, des peurs, des menaces et de tout autre sujet spécifique. »

Anastasi a défini l'attitude comme « une tendance à réagir favorablement ou défavorablement à une classe désignée de stimuli, comme un groupe national ou racial, une coutume ou une institution ».

Selon NL Munn, « les attitudes sont des prédispositions acquises envers certains aspects de notre environnement. Ils peuvent être orientés positivement ou négativement vers certaines personnes, services ou institutions.

« Les attitudes sont les évaluations favorables ou défavorables, les sentiments émotionnels et les tendances à l'action d'un individu à l'égard d'un objet ou d'une idée. » — David Krech, Richard S. Crutchfield et Egerton L. Ballackey.

« L’attitude peut être décrite comme une prédisposition acquise à répondre de manière cohérente favorable ou défavorable à un objet donné. » —Martin Fishbein et Icek Ajzen.

« Une attitude est une organisation relativement durable de croyances autour d’un objet ou d’une situation prédisposant à réagir d’une manière préférentielle. » — Milton Rokeach.

Caractéristiques de l'attitude

Caractéristiques de l'attitude

L'attitude peut être décrite comme une tendance à réagir positivement ou négativement à une personne ou à des circonstances.

Ainsi, les deux éléments principaux de l'attitude sont cette tendance ou prédisposition et la direction de cette prédisposition.

Il a été défini comme un état mental de préparation, organisé par l'expérience, qui exerce une influence directive ou dynamique sur les réponses.

Ceux-ci peuvent également être explicites et implicites.

Les attitudes explicites sont celles dont nous sommes consciemment conscients et qui influencent clairement nos comportements et nos croyances. Les attitudes implicites sont inconscientes mais affectent néanmoins nos croyances et nos comportements.

Les psychologues Thomas, qui imposent des limites en tant que tendance d'attitude de niveau, sont associés de manière positive et négative à la psychologie.

La psychologie des objets comprend ici des symboles, des mots, des slogans, des personnes, des institutions, des idées, etc.

Les caractéristiques de l'attitude sont :

  1. Les attitudes sont la combinaison complexe de choses que nous appelons personnalité, croyances, valeurs, comportements et motivations.
  2. Elle peut s’inscrire n’importe où dans un continuum allant de très favorable à très défavorable.
  3. Tous les gens, quel que soit leur statut ou leur intelligence, ont des attitudes.
  4. Une attitude existe dans l'esprit de chaque personne. Cela aide à définir notre identité, à guider nos actions et à influencer la façon dont nous jugeons les gens.
  5. Bien que les composantes sentiment et croyance de l'attitude soient internes à une personne, nous pouvons percevoir l'attitude d'une personne à partir du comportement qui en résulte.
  6. L'attitude nous aide à définir la façon dont nous voyons les situations et à définir la façon dont nous nous comportons face à la situation ou à l'objet.
  7. Il nous fournit des cognitions internes, des croyances et des pensées sur les personnes et les objets.
  8. Cela peut aussi être explicite et implicite. L'attitude explicite est celle dont nous sommes consciemment conscients. Une attitude implicite est inconsciente mais affecte néanmoins nos comportements.
  9. Les attitudes nous amènent à nous comporter d'une manière particulière envers un objet ou une personne.
  10. Une attitude est un résumé de l'expérience d'une personne ; ainsi, une attitude est fondée sur une expérience directe et prédit avec plus de précision le comportement futur.
  11. Cela inclut certains aspects de la personnalité tels que les intérêts, l’appréciation et la conduite sociale.
  12. Il indique l’ensemble des inclinations et des sentiments d’un homme.
  13. Une attitude est un point de vue, justifié ou non, vrai ou faux, que l'on a à l'égard d'une idée, d'un objet ou d'une personne.
  14. Il comporte des aspects tels que la direction, l’intensité, la généralité ou la spécificité.
  15. Cela fait référence à la volonté d'une personne de faire le Travail.
  16. Il peut être positif ou négatif et peut être affecté par l’âge, le poste et l’éducation.

L'attitude peut être définie comme un sentiment ou une disposition à favoriser ou à être contre des objets, des personnes et des situations.

C'est un objet de référence bien défini. Il peut être défini comme « une prédisposition ou une volonté durable à réagir ou à se comporter d'une manière particulière face à un objet ou une situation, une idée, un matériau ou une personne donné ».

Il décrit et évalue un objet ou une situation, chaque croyance ayant un effet cognitif et des composantes comportementales.

Chacune de ces croyances est une prédisposition qui se traduit par une réponse préférentielle envers l'objet ou la situation.

En fait, il est fréquemment utilisé pour décrire des personnes et expliquant leur comportement.

Par exemple:-

«J'aime son attitude», «Il a une bonne attitude», etc. En fait, elle se caractérise par la tendance à ressentir et à se comporter d'une manière particulière envers un objet.

Composantes de l'attitude

Composantes des attitudes

Les attitudes sont simplement l’expression de ce que nous aimons ou n’aimons pas sur diverses choses. Les attitudes représentent nos évaluations, préférences ou rejets en fonction des informations que nous recevons.

Les 3 composantes de l'attitude sont (1) la composante cognitive, (2) la composante affective et (3) la composante comportementale..

Facteurs influençant les attitudes

Facteurs influençant l'attitude

Par attitudes, nous entendons les croyances, les sentiments et les tendances d'action des individus ou des individus envers les objets, les idées et les personnes.

Les attitudes impliquent une certaine connaissance d’une situation.

Cependant, l'aspect essentiel de l'attitude réside dans le fait qu'un certain sentiment ou émotion caractéristique est ressenti et, comme on pouvait s'y attendre, une certaine tendance à l'action est associée.

Subjectivement, le facteur important est donc le sentiment ou l’émotion.

De nombreux facteurs différents peuvent influencer comment et pourquoi les attitudes se forment. Ceux-ci sont-

  • Facteurs sociaux.
  • Instruction directe.
  • Famille.
  • Les préjugés.
  • Expérience personnelle.
  • Médias.
  • Institutions éducatives et religieuses.
  • Facteurs physiques.
  • Statut économique et professions.

En savoir plus sur facteurs influençant les attitudes.

Types d'attitudes

3 types d'attitudes

L'attitude est quelque chose qui se situe entre les émotions et le traitement de la pensée. Cela peut être positif ou négatif

Dans le comportement organisationnel ; 3 types d'attitudes sont;

  1. Satisfaction au travail,
  2. Implication professionnelle et
  3. L'engagement organisationnel.

Fonctions des attitudes

Fonctions des attitudes

La fonction la plus importante d'une attitude ne peut être déterminée qu'en la considérant par rapport à la personne qui la détient et à l'environnement dans lequel elle évolue.

Daniel Katz décrit 4 fonctions des zones d'attitude:

  1. Fonction de réglage.
  2. Fonction défensive du moi.
  3. Fonction d'expression de valeur.
  4. Fonction de connaissance.

Obstacles au changement d’attitude

Obstacles au changement d’attitude

Les attitudes des employés peuvent être modifiées, et parfois c'est en la direction meilleurs intérêts pour essayer de le faire.

Par exemple, si les employés estiment que leur employeur ne veille pas à leur bien-être, la direction devrait essayer de changer leur attitude et de développer une attitude plus positive à leur égard.

Cependant, le processus de changement d’attitude n’est pas toujours facile.

En fait, le les barrières sont les limites qui empêchent l'organisation d'atteindre ses objectifs prédéterminés.

Chaque organisation doit donc en être consciente et prendre des mesures correctives.

Les obstacles au changement d’attitude sont :

  • Engagement préalable.
  • Information insuffisante.
  • Equilibre et cohérence.
  • Manque de ressources.
  • Système de récompense inapproprié.
  • Résistance au changement.

Engagement préalable

Lorsque les gens se sentent engagés envers une ligne d’action particulière qui a déjà été convenue, il leur devient difficile de changer ou d’accepter les nouvelles façons de fonctionner.

Information insuffisante

Cela constitue également un obstacle majeur au changement d’attitude. Parfois, les gens ne voient pas pourquoi ils devraient changer d’attitude en raison du manque d’informations adéquates.

Parfois, les gens ne voient pas pourquoi ils devraient changer d’attitude en raison du manque d’informations adéquates.

Équilibre et cohérence

Un autre obstacle au changement d’attitude est la théorie de l’équilibre et de la cohérence.

Les êtres humains préfèrent que leurs attitudes à l’égard des personnes et des choses soient en accord avec leurs comportements les uns envers les autres et envers les objets.

Manque de ressources

Si les projets deviennent trop ambitieux, ils peuvent parfois être entravés par le manque de ressources d'une entreprise ou d'une organisation.

Ainsi, dans ce cas, si l'organisation souhaite changer l'attitude des employés à l'égard du nouveau plan, il devient parfois impossible d'y parvenir faute de ressources.

Système de récompense inapproprié

Parfois, un système de récompense inapproprié constitue un obstacle au changement d’attitude.

Supposons qu’une organisation mette trop l’accent sur les performances et les résultats à court terme. Dans ce cas, les gestionnaires peuvent ignorer les problèmes à long terme lorsqu’ils fixent des objectifs et formulent des plans pour réaliser des bénéfices plus élevés à court terme.

Si ce système de récompense est introduit dans l’organisation, les salariés ne sont pas incités à changer d’attitude.

Résistance au changement

Un autre obstacle est la résistance au changement.

Essentiellement, le changement est un processus continu à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation pour atteindre l'objectif fixé.

Lorsque l'autorité modifie un plan de l'organisation, les employés doivent eux-mêmes changer.

Mais certains d’entre eux n’aiment pas ça. Si leur attitude concernant le changement de plan ne peut être modifiée, l’organisation ne réussira pas.

Moyens de changer les attitudes

Changer les attitudes

L'attitude peut être modifiée si l'on différencie une attitude négative d'une attitude positive.

Une attitude positive peut apporter un changement positif dans la vie ; Il est difficile de changer d’attitude, mais avec quelques efforts, cela peut être fait.

L'individu issu d'un environnement culturellement défavorisé et qui entretient toute une gamme d'attitudes hostiles peut changer souvent ; il a des opportunités d'éducation.

Une personne issue d'une sous-culture privilégiée, qui a toujours adopté une attitude démocratique, peut devenir négative envers un groupe à cause d'une expérience malheureuse.

Les attitudes bien établies ont tendance à résister au changement, mais d’autres peuvent être plus réceptives au changement.

Les attitudes peuvent être modifiées de diverses manières.

Façons de changer d’attitude

  • De nouvelles informations contribueront à changer les attitudes.
  • Les attitudes négatives se forment principalement en raison d’un manque d’informations.
  • Les attitudes peuvent changer grâce à l’expérience directe.
  • Une autre façon de changer les attitudes consiste à résoudre les divergences entre les attitudes et les comportements.
  • Le changement d’attitude peut résulter de la persuasion d’amis ou de pairs.
  • Les attitudes peuvent changer grâce à la législation.
  • Puisque les attitudes d'une personne sont ancrées dans son groupe d'appartenance et ses groupes de référence, une façon de changer d'attitude est de modifier l'un ou l'autre.
  • La peur peut changer leur attitude. Si de faibles niveaux de peur sont utilisés, les gens les ignorent souvent.
  • Changer l’attitude diffère également en fonction de la situation.

Lieu de travail et attitudes

Lieu de travail et attitudes

En allant plus loin, nous pouvons rassembler quelques idées sur la manière dont ces trois éléments peuvent avoir un impact sur le lieu de travail.

Le défi du lieu de travail est que ces éléments sont désormais liés aux fonctions, politiques, procédures, structure organisationnelle, ainsi que les personnes et les individus de l'organisation.

Par exemple, nous pourrions avoir des pensées ou des croyances (cognitives) à propos des managers en général, et ces pensées ou croyances pourraient se manifester par une méfiance envers un manager (efficace). Ainsi nous ne souhaiterions jamais développer une relation étroite avec un manager (comportementale).

Il est important de souligner que ce sont là des attitudes – oui, elles peuvent être erronées. Ce n’est pas parce que nous avons une attitude qu’elle est correcte. Il s'agit simplement de ce que nous ressentons à l'égard d'une personne ou d'une situation.

Évidemment, tous les managers ne sont pas dignes de confiance, mais si nous laissons nos attitudes négatives dicter la façon dont nous percevons et réagissons à l’égard des managers, nous ne saurons jamais si certains sont d’excellentes personnes et si on peut leur faire confiance.

Certes, avoir une bonne relation basée sur la confiance avec le le manager est une bonne chose à avoir sur le lieu de travail.

Enquêtes d'attitude

Enquêtes d'attitude

Le concept d'« attitude » vient de la psychologie sociale.

Le terme « attitude » est défini comme « une tendance psychologique exprimée par l’évaluation d’une entité particulière avec un certain degré de faveur ou de défaveur ».

Il permet de comprendre comment l'employé perçoit l'organisation et les groupes de travail.

L'examen précédent indique que la connaissance des attitudes des employés peut aider les gestionnaires à tenter de prédire le comportement des employés.

La méthode la plus populaire consiste à recourir à des enquêtes d’attitude.

Souvent un composante essentielle de la formation et du développement organisationnelsالتقييم الريفي السريع (RRA) هو منهجية بحث فعالة لاكتساب رؤى قيمة حول الحياة والموارد الريفية.

Ces enquêtes contiennent souvent une série d'éléments à choix multiples regroupés selon une ou plusieurs dimensions de l'organisation.

Les enquêtes de ce type permettent de comprendre comment l'employé perçoit l'organisation.

Les enquêtes sur l'attitude des employés mesurent les opinions des employés sur la plupart des aspects d'un lieu de travail, notamment :

  • Satisfaction générale.
  • Relations direction/employés.
  • Entreprise culture.
  • Carrière développement.
  • Compensation.
  • Avantages.
  • Reconnaissance et récompenses.
  • Les conditions de travail.
  • Entraînement.
  • Niveaux de dotation.
  • Les préoccupations de sécurité.
  • Les politiques et les procédures.

Les organisations souhaitent de plus en plus retenir les bons talents tout en ciblant de nouveaux talents ; mesurer les attitudes des employés indique dans quelle mesure l'organisation réussit à favoriser un environnement propice qui nourrit une bonne attitude des employés envers leur travail et l'entreprise.

Les mesures habituelles de l'attitude des employés impliquent une enquête sur l'attitude des employés avec un ensemble d'énoncés ou d'échelles.

Il est demandé au salarié de évaluer chaque énoncé en fonction de leur perception de la performance de l'organisation.

Utilisations de l'enquête sur l'attitude des employés

Les enquêtes d'opinion auprès des employés visent à s'améliorer et à fournir aux autorités les informations dont elles ont besoin pour réussir.

Des enquêtes d'attitude régulières peuvent alerter rapidement la direction des problèmes potentiels et des intentions des employés afin que des mesures puissent être prises pour éviter les répercussions.

Les utilisations des enquêtes sur l'attitude des employés comprennent :

Attitudes et croyances

Attitudes et croyances

Une attitude est une organisation relativement durable de croyances, de sentiments et de tendances comportementales envers des objets, des groupes, des événements ou des symboles socialement significatifs.

Il s’agit d’une prédisposition acquise à réagir de manière constante, favorable ou défavorable, à un objet donné.

C'est une expression d'évaluation envers une personne, un lieu, une chose ou un événement. Il aura toujours des éléments positifs et négatifs et aura tendance à se comporter d’une certaine manière.

Les attitudes se forment principalement sur la base de valeurs et de croyances sous-jacentes.

Alors que l'attitude est la prédisposition à agir d'une manière particulière envers un objet ou une situation, l'opinion est l'expression du jugement d'un individu sur un ensemble particulier de faits.

Il s’agit d’une évaluation des circonstances présentées à un individu.

Les croyances s’acquièrent à travers des expériences réelles, mais l’expérience originale liée à une croyance particulière est en grande partie oubliée.

Cela affecte la qualité de notre travail et de nos relations, car nous vivons ce en quoi nous croyons et cela n’est pas basé sur la réalité. Ils constituent une partie importante de notre identité.

Ils peuvent être religieux, culturels ou moraux.

Les croyances reflètent qui nous sommes et comment nous vivons notre vie. Il est composé de multiples facteurs touchant à la famille, à la société et à la structure de la vie. C'est la confiance que quelque chose est vrai et bon sans aucun doute.

Il s’agit d’un sentiment interne que quelque chose est vrai, même si cette croyance n’est pas prouvée ou irrationnelle.

Je crois que marcher sous une échelle porte malheur.

Attitudes et comportement

Comportement

L'attitude fait référence aux sentiments, croyances et prédispositions comportementales dirigés vers des personnes, des groupes, des idées ou des objets.

Cela influence le comportement des individus. Il décide comment agir ou se comporter dans une situation particulière.

L'attitude est une sorte d'habitude. C'est la manière habituelle de faire les choses.

Tout dans une organisation s’améliorera si l’attitude de chacun s’améliore. Les succès et les échecs dans la vie dépendent de l’attitude des individus.

Si les attitudes sont positives, alors les relations humaines seront positives. Le changement est interne et difficile.

Le comportement est la façon dont une personne réagit à son attitude. Cette réponse est soit positive, soit négative, selon la façon dont il perçoit sa position.

Par exemple, un employé qui n’est pas d’accord ?

Son superviseur peut ignorer le protocole du bureau.

De plus, un employé qui n’aime pas un autre collègue ou qui a peu de respect pour un collègue peut afficher cette attitude en parlant durement à cet individu.

Le comportement peut être influencé par des facteurs autres que l’attitude, notamment les idées préconçues sur soi-même et sur les autres, les facteurs monétaires, les influences sociales et la commodité.

Ce sont les actions ou réactions d'une personne ou d'un animal en réponse à des stimuli externes ou internes. Il indique comment quelque chose fonctionne ou fonctionne.

Conclusion

Enfin, on peut dire que les attitudes sont des énoncés évaluatifs favorables ou défavorables liés à la personne, à l'objet ou aux événements.

Bien qu'il existe certaines différences concernant les attitudes, sur la base des opinions ci-dessus, on peut conclure que l'attitude est un état dans lequel l'homme se déplace pour agir ou faire quoi que ce soit en réponse à une situation ou à un état des objets dans son environnement.

Il s'agit d'une déclaration envers quelque chose ou quelqu'un qui se manifeste dans ses croyances, ses sentiments ou son comportement prévu. Il s’agit d’une orientation sociale, d’une inclination sous-jacente à répondre à quelque chose de manière favorable ou défavorable.